Ici, nous avons lancé nos modèles pour prédire quels candidats seront présents au second tour de l’élection présidentielle de 2017. Ces modèles sont essentiellement théoriques et n’ont pas été comparés avec les élections françaises passées.

Pour cet article, j’ai utilisé les différents modèles sur les moyennes des sondages du premier tour du mois d’avril pour les élections de 2002, 2007 et 2012 pour voir si les probabilités données par nos modèles sont raisonnables.

1. L’élection présidentielle de 2002

Cette élection, comme chacun le sait, avait porté Le Pen au second tour à la surprise générale. La moyenne des sondages réalisés en avril 2002 était la suivante :

 2002 Chirac Le Pen Jospin
Sondages 19,5% 13,3% 17,8%

 

Comme on peut le voir, les sondages mettaient Le Pen plus de 4 points derrière Jospin. Quelles étaient les chances de chaque candidat d’être au second tour selon les modèles que nous avons développés ?

Chirac Le Pen Jospin
First Glance 96,8% 12,7% 90,5%
Second Glance 95,5% 16,0% 88,3%
Modèle Sondeurs 100,0% 0,6% 99,4%

 

Si évidemment, aucun de nos modèles ne mettaient JMLP favori, Second Glance lui donnait tout de même 16% de chance. Puisque sa victoire fut une surprise totale, une probabilité dans les 10%-20% en ne se basant que sur les sondages semble, a posteriori, raisonnable. Notez qu’en prenant les marges d’erreur des sondeurs, Le Pen avait moins d’une chance sur 100 d’être au second tour!

2. L’élection présidentielle de 2007

L’élection de 2007 est elle aussi intéressante puisque, comme la présidentielle actuelle, 3 candidats avaient des chances non négligeables de passer au second tour, même si les chances de Bayrou étaient faibles. En effet, la moyenne des sondages réalisés en avril 2007 était la suivante:

2007 Sarkozy Royal Bayrou Le Pen
Sondages 26,7% 23,8% 19,5% 15,0%

 

Les chances de chaque candidat selon nos modèles étaient les suivantes :

2007 Sarkozy Royal Bayrou Le Pen
First Glance 96,7% 85,3% 17,1% 0,8%
Second Glance 95,2% 82,5% 20,6% 1,5%
Modèle Sondeurs 100,0% 98,1% 1,9% 0,0%

 

Est ce que 15%-20% de chance pour Bayrou est trop élevé a posteriori on peut en débattre. Il me semble tout de même que seulement 2% était bien faible.

3. L’élection présidentielle de 2012

L’élection de 2012 est assez peu inintéressante dans le sens où les noms des deux candidats au second tour étaient presque déjà connus d’avance. En effet, la moyenne des sondages réalisés le mois d’avril 2012 était la suivante:

2012 Hollande Sarkozy Le Pen Melenchon
Sondages 27,9% 27,2% 15,6% 14,0%

 

Avec plus de 10 points d’écart entre Sarkozy et Le Pen, les chances d’une surprise semblent très faibles.

Les chances de chaque candidat selon nos modèles étaient les suivantes :

2012 Hollande Sarkozy Le Pen Melenchon
First Glance 99,8% 99,7% 0,4% 1,0%
Second Glance 99,4% 99,2% 0,9% 0,2%
Modèle Sondeurs 100,0% 100,0% 0,0% 0,0%

 

Comme prévu, les chances de hollande et de Sarkozy étaient proches de 100% dans tout les cas.

Etant donné que les modèles n’ont pas été « réglés » sur les résultats des présidentielles françaises passées, je trouve que le backtesting montre que les probabilités données par les modèles, si elles ne sont certainement pas parfaites, semblent raisonnables a posteriori sur les 3 dernières élections.